La Gouvernance de FLEXGRID

Les instances de pilotage et d’animation de FLEXGRID sont organisées à 2 niveaux :

Un pilotage régional et un pilotage spécifique pour chacun des projets.

Pilotage régional
delimiter image

Le Bureau

Son rôle est de veiller à la conduite opérationnelle du programme pour en assurer son bon fonctionnement.

Ses actions englobent :

  • Le suivi des projets de territoires et des actions transversales
  • La veille sur les appels à projets concernant les financements des projets,
  • La gestion de la relation avec le comité des financeurs de la Région
  • Le rôle d’interface avec le niveau national et la coordination avec les comités opérationnels territoriaux

Présidé par le Conseiller Régional référent FLEXGRID de la Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur et avec Capenergies comme maître d’oeuvre, il est également composé de représentants de l’état, de gestionnaires de réseaux, de grandes entreprises et de PME, de la Caisse des dépôts et consignations.

Le comité de pilotage

Le rôle du comité est d’impulser et de conduire la stratégie du programme.

Il pilote le suivi de la stratégie globale et assure la cohérence d’ensemble des projets en lien avec la stratégie régionale et les enjeux nationaux et internationaux portés par l’association Think Smart Grids.

Il suivra la mise en œuvre du socle smart grids par RTE et Enedis et encadre le suivi du partenariat avec le programme Smile. L’adhésion de nouveaux membres à l’Alliance FLEXGRID et la qualification formelle des nouveaux projets font également partie de ses attributions décisionnelles.

Le comité bénéficie des conseils d’un Conseil Scientifique composé du comité de labellisation de Capenergies, renforcé d’experts des Smart Grids dont un membre du Conseil Scientifique de Smile.

Présidé par le Conseiller Régional référent FLEXGRID et avec Capenergies comme maître d’oeuvre, le comité est également composé par des élus, des représentants des services de l’état, des gestionnaires de réseaux,   des grandes entreprises, des PME, des représentants du monde académique, l’association Think Smart Grids, des agences de développement et organismes consulaires, des autorités organisatrices de l’énergie du territoire et SCS.

Les Comités Opérationnels Territoriaux

Leur rôle consiste à assurer le suivi opérationnel des projets des territoires couverts par FLEXGRID : Aix-Marseille-Avignon, Durance-Alpes et Côte d’Azur-Var.

Présidé par  des Conseillers régionaux ou des élus du territoire et avec Capenergies comme maître d’oeuvre, le comité est également composé par des élus du territoire, des représentants des services de l’état, des gestionnaires de réseaux, des grandes entreprises, des PME, des représentants du monde académique,, des agences de développement et organismes consulaires, des Autorités Organisatrices de la distribution d’énergie du territoire, et SCS.

L’Assemblée de l’Alliance FLEXGRID

Son fonctionnement se calque en partie sur celui du format de type Assemblée Générale, pour ce qui relève de la sollicitation de décisions et de la validation d’orientations par le comité de pilotage et se formalise également en réunion d’échanges et de traitement de thématiques.

Présidée par un élu de la Région, l’assemblée de l’Alliance est formée de toutes les entités membres de l’Alliance : des gestionnaires de réseaux, des entreprises (grands groupes, ETI, PME, start-ups), de grandes collectivités (Région, départements, métropoles), de collectivités d’assise des projets territoriaux (EPCI, communes), des Autorités Organisatrices de la distribution d’énergie, du monde académique.

Pilotage spécifique
delimiter image

La gouvernance des projets est déclinée selon les typologies de projet, le cadre des appels à projets et les guichets de financement auxquels les porteurs candidatent. Elle implique un accord de consortium pour chacun des projets.

Le reporting se fait au niveau de l’un des 3 comités opérationnels, territoriaux et au bureau.

Compte tenu de la présence d’entreprises dans l’organisation de la gouvernance de FLEXGRID, une attention particulière est apportée aux règles régissant les différentes relations entre les parties afin que ces dernières ne constituent pas une entrave à la libre concurrence pour des entreprises du secteur des Smart Grids qui ne seraient pas parties prenantes de l’Alliance FLEXGRID.